Chère 2019…

Chère 2019, j’ai survécu. On ne peut pas dire que tu m’as facilitée la tâche et pourtant j’y suis parvenue.

J’ai envie de faire la rétrospective de cette année riche en émotions. On commence avec un premier trimestre plutôt tristounet, je suis en déprime, je n’en vois pas le bout. J’en oublie presque que j’ai passé 1 semaine en République Dominicaine, destination de rêve dont je n’ai que 2 photos. Les souvenirs sont troubles. Plus les journées passent, moins je trouve de force. Je suis fatiguée par ces épisodes dépressifs à répétition. Et puis, je me relève. Encore une fois. Nous sommes fin mars. Je fais mon grand retour sur Instagram. Je souris. Mai arrive et puis tu frappes à nouveau, plus fort cette fois. Une rupture et un dé-PACS plus tard, me voilà à nouveau complètement perdue. Je m’étais déjà imaginée des scénarios catastrophes mais je n’étais pas préparée à celui ci. Et pourtant je remercie mon karma. Pour moi, rien n’arrive par hasard ✨

J’ai eu mal, j’ai versé des litres de larmes, j’ai cru que j’allais en mourir. Tu m’as ouvert les yeux. Ce chapitre a été le début de quelque chose de nouveau, de bien.

J’ai puisé tout au fond de moi pour me retrouver.

Mais tu ne t’es pas arrêtée la, puisqu’un bonheur n’arrive jamais seul ; tu as mis sur mon chemin des personnes extraordinaires. J’ai passé un été incroyable et le reste l’a été tout autant. Jamais je n’aurais cru traverser tout cela en 2019 : entre dépression, tristesse, colère, déni, courage, force, déménagement, amour, joie, bonheur.

2019 si tu étais une mixtape de bons souvenirs, voici les dix titres qui te composerait :

  1. My Disneyland Afterworks
  2. Parisian Vibes
  3. A tribute for my friends
  4. Pool party et compagnie
  5. Electroland, twice
  6. Dormir dans une bulle perchée
  7. New York avec toi
  8. Un tea time avec maman
  9. Discovering 21 pilots
  10. I feel the Christmas Fever again

Cette année encore je prends conscience de ma chance. J’ai des amis extraordinaires, une famille qui me soutiens, une énorme force mentale et c’est bien là l’essentiel. Merci 2019, je ne retiendrai que le meilleur.

Suivre: