A la découverte de : NANTES

Ce week-end je partais à la découverte de Nantes.

Après un premier séjour en mars, dans le cadre professionnel, j’étais déjà tombée sous le charme du centre ville : entièrement piétonnier, et de l’architecture de la ville.

Le week-end de Pentecôté se prêtant à merveille à la déconnexion, j’ai donc réservé une chambre pour deux à l’hôtel Okko**** – une chouette expérience puisque l’hôtel propose un tarif tout compris avec petit déjeuner mais aussi l’apéritivo : un apéritif convivial servi le soir. Quel bonheur de savourer un verre de vin blanc tout en dégustant une belle assiette de charcuterie. Mention spéciale pour ce petit moment gourmand fortement apprécié.

L’hôtel est situé en plein centre-ville, la chambre était agréable, seul un petit détail nous a troublé : il fallait passer par la douche à l’italienne pour avoir accès au reste de la salle de bain, plutôt étrange comme conception.

Une fois les valises posées, nous sommes partis à la découverte de Nantes : nous avons commencé notre ballade par le centre ville, très agréable, même quand il y a foule. C’est aéré, on ne se sent pas oppressés, et surtout, les gens sont cools ! Autant vous dire que le dépaysement est garanti lorsque l’on arrive de Paris où environ 526481 voitures passent leur temps à klaxonner à tout va.

Nous avons ensuite continué notre route jusqu’aux Machine de l’Île : un magnifique espace d’exposition de machines où nous avons eu la surprise de nous faire arroser par un éléphant mécanique.

Ensuite ce fût la découverte de l’Île de Versaille et de son sublime jardin japonais, immersion garantie.

Côté culinaire, c’est le restaurant “Chez Maman” qui fût notre gagnant. Au menu : deux énormes et succulentes salades et une décoration atypique.

Dimanche nous avons roulé en direction de l’Océan Atlantique pour nous arrêter à la Plage du Porteau près de Pornic, et quel pied ! Je redécouvre le bonheur d’être pieds nus dans le sable tout en écoutant le bruit des vagues qui s’éclatent sur les rochers. Un moment hors du temps.

Pour le déjeuner, nous avons rejoint Pornic pour nous arrêter au restaurant “Le Retz”. Et comment vous décrire notre expérience autrement que par “exceptionnelle”. J’ai eu un véritable coup de coeur gastronomique pour la cuisine. Carpaccio de Saint Jacques à la fraise / passion , thon mi-cuit et sa purée de poivron, sablé fraise et ganache pistache. Tout était succulent et le service adorable, le tout à un prix modeste. Si vous avez l’opportunité de passer dans le coin, foncez-y !

Un dernier tour à profiter de l’océan et ce fût déjà l’heure de partir, le coeur heureux, l’esprit libre.

Je vous laisse découvrir l’ensemble de ce week-end à travers mon vlog 3 : juste ici !

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *